Beauté

Conseils beauté : comment faire soi-même son smoky eyes ?

En soirée comme dans les événements divers, le smoky eye se retrouve au cœur de la tendance. Pour celles qui ne le savent pas encore, le smoky eye, qui se traduit littéralement en français par « œil fumé » est une technique de maquillage permettant de sublimer le regard en lui offrant plus d’intensité. Mais en pratique, comment réaliser soi-même son smoky eye ? Focus sur les étapes à suivre à travers ce billet.

Bien préparer le terrain

La première chose à faire pour réaliser son smoky eyes consiste à bien préparer le terrain avant de commencer l’application du maquillage. En effet, cela permet de mieux faire tenir le smoky eyes et d’éviter qu’il ne s’estompe pas au fil du temps. Pour ce faire, on applique dans un premier temps une base fixatrice de fard à paupières.

Ensuite, on ajoute un fard crème sur la paupière mobile jusqu’au sourcil. Pour celles qui ne possèdent pas du fard crème, il est possible de remplacer par peu d’anticernes. Ne pas hésiter à visiter un blog de conseils beauté pour obtenir plus d’astuces concernant les méthodes pour fixer son maquillage.

Appliquer les couleurs permettant d’assombrir la paupière

Un maquillage smoky eyes consiste à intensifier le regard en assombrissant les paupières. Pour la deuxième étape, on choisit donc la palette de fard à paupières idéale pour réussir son maquillage effet charbonneux. Le mieux est d’opter pour une couleur très foncée, comme le noir, brun ou bleu marine.

On commence par appliquer plusieurs couches sur la paupière mobile à l’aide d’un pinceau plat. Il est important que le trait soit bien épais et opaque. Le rendu peut paraître très sombre, mais pas de panique, il reste encore quelques étapes permettant de parfaire le smoky eyes.

Estomper les couleurs foncées

Lors de la troisième étape, on estompe la couleur foncée sur la paupière mobile à l’aide d’un pinceau moyen. Pour cela, on applique une teinte intermédiaire dans le creux de l’œil, c’est-à-dire à la démarcation entre la paupière et le coin interne de l’arcade sourcilière. On commence l’application par le coin interne de l’œil et puis on estompe la démarcation entre les deux couleurs.

Il est indiqué de répéter cette opération autant de fois que nécessaire de manière à créer un dégradé. Cette astuce que l’on trouve souvent sur un blog de conseils beauté est primordiale pour réussir l’« effet fumé » de son smoky eyes. Elle permet d’obtenir un dégradé où l’on ne sait plus précisément où s’arrête une couleur et où commence l’autre.

Illuminer le regard à l’aide d’une teinte de transition

Afin de parfaire votre make-up et sublimer le dégradé de couleurs, on applique une teinte claire au-dessus des creux de paupière en guise de teinte de transition. Pour cela, prendre un pinceau plat et fin et appliquer l’ombre à paupières claire sur le coin interne de l’oeil.

Il est également indiqué d’appliquer cette couleur au ras des cils supérieurs et inférieurs, sur une épaisseur de un centimètre depuis le coin interne. Cette étape permet d’illuminer l’ensemble du dégradé et ainsi obtenir un smoky eyes sublime.

You may also like...